Download 1940 De L'abime a L'esperance by Gallo Max PDF

By Gallo Max

392pages. in8. Broché.

Show description

Read Online or Download 1940 De L'abime a L'esperance PDF

Similar french_1 books

The physiology of taste

Brillat-Savarin's distinctive, exuberant number of dishes, reports, reflections, background and philosophy raised gastronomy to an paintings shape. First released in France in 1825, this outstanding e-book mirrored a brand new period in French food: the appearance of the eating place, which gave the bourgeoisie the chance to choose their dishes with precision and anticipation.

Extra info for 1940 De L'abime a L'esperance

Sample text

Gamelin le dévisage longuement. � Je comprends votre satisfaction, dit-il.  » De Gaulle salue, traverse les salles silencieuses. Il a l’impression de se trouver dans un couvent. Il s’étonne. Le général Gamelin a choisi de partager son quartier général en trois : au sien s’ajoute celui du général Georges à La Ferté-sous-Jouarre, le plus à l’est ; et celui du général Doumenc et les services administratifs sont à Montry. Comment peut-on commander en chef dans ces conditions ? De Gaulle s’éloigne, mal à l’aise.

Je n’ai pas voulu cette guerre, dit-il. Ce sont les Juifs et les profiteurs de guerre capitalistes qui l’ont déclenchée. Mais nous Allemands, unis à l’intérieur du pays, préparés économiquement et armés militairement au plus haut degré, nous entrons dans l’année la plus décisive de l’histoire de l’Allemagne… Que l’année 1940 apporte la décision.  » Ce mercredi 10 janvier 1940, Hitler ordonne que les forces armées soient prêtes pour l’offensive à l’ouest, fixée au 17 janvier, quinze minutes avant le lever du soleil, soit à 8 h 16.

Il fallait donc « remettre ça », la guerre, le massacre. Ils songeaient à ces camarades tombés dans des offensives inutiles puisque tout recommençait : Déjà la pierre pense où votre nom s’inscrit Déjà vous n’êtes plus qu’un mot d’or sur nos places Déjà le souvenir de vos amours s’efface Déjà vous n’êtes plus que pour avoir péri[1]. Et pourtant, au mois de novembre 1918, quand le lundi 11 avait retenti le clairon de l’armistice, ils avaient hurlé, comme si enfin ils étaient libérés de cette angoisse qui depuis quatre ans les avait habités chaque jour.

Download PDF sample

Rated 4.00 of 5 – based on 11 votes